Rechercher


ocup Observatoire des conflits urbains et périurbains
image

11

Typologies

Cet article vous propose une synthèse des différentes appellations liées aux différents types de "conflits". Classification qui, pour autant qu'elle est incomplète, rappelle néanmoins la délicatesse avec laquelle doit être abordée la question de l'activité conflictuelle. Activité qui, alors qu'elle implique des femmes et des hommes, entremêlent leurs destins à celui de l'advenir et du savoir-faire urbain, et participe également à l'humanisation des territoires de l'urbanité, se doit d'être classifiée de façon rigoureuse, tout autant que ses frontières typologiques doivent être évolutives, un tant soit peu poreuses, à tout le moins non catégoriques.

_____________________________________________________________________________

Typologie issue de la littérature anglo-saxone

NIMBY - "Not In My Backyard" (Freudenburg & Pastor, 1992);

NIABY - " Not In Anyone's Backyard" (Heiman, 1990);

LULU - " Locally Unwanted Land Use" (Popper, 1981; DiMento & LeRoy, 1991);

NOOS - " Not On Our Street";

NOPE - " Not On Planet Earth";

BANANA - "Build Absolutely Nothing Anywhere, Near Any-place";

CAVE - "Citizens Against Virtually Everything";

YTSEBY - "Yes To Someone Else's Backyard";

NIMEY - "Not In  My Election Year";

NIMTOO - "Not In My Term Of Office"

(Source : PELLETIER, M., JOERIN, F. & VILLENEUVE, P. (2007). La décision territoriale en conflit. Ville de Québec, 1989 à 2000. Essai de modélisation spatiale. In Environnement urbain, 1, pp. 77-95).

_____________________________________________________________________________

Typologie issue de la littérature francophone

Conflit social
(Chalier, 1999);

Conflit d'implantation (Le Floch, 2000);

Conflit environnemental (Lecourt, 2003);

Conflit d'aménagement (Lecourt, 2003);

Conflit d'usage (Torre et Caron, 2002);

Conflit patrimonial (Melé, 2005);

Conflit de proximité (Sénécal, 2005);

Conflit de localisation (Villeneuve & Côté, 1994).

(Source : PELLETIER, M., JOERIN, F. & VILLENEUVE, P. (2007). La décision territoriale en conflit. Ville de Québec,  1989 à 2000. Essai de modélisation spatiale. In Environnement urbain, 1, pp. 77-95).

_____________________________________________________________________________

Typologie issue de Trudelle (2003)

1) Les conflits liés à l'approvisionnement en logements, biens et services urbains (Castells, 1983; Pickvance, 1985).

Les protagonistes impliqués dans ce type de conflits articulent leurs demandes autour de l'absence ou du manque de logements, d'équipements et de services urbains;

2) Les conflits liés à l'accès aux logements, biens et services urbains (Castells, 1983; Pickvance, 1985).

Les demandes des protagonistes concernent différents niveaux d'accès. Les conflits concernant une admissibilité des services, l'amélioration des heures d'ouverture des cliniques et des commerces entrent dans cette catégorie.

3) Les conflits liés au contrôle et à l'administration de ces logements, biens ou services urbains (Pickvance, 1985).

Les demandes des protagonistes portent sur le contrôle et l'administration. Elles peuvent concerner le logement et les services urbains aussi bien que les institutions politiques. Les acteurs et actrices de ce type de conflits veulent participer à l'aménagement des villes, à l'administration des écoles et des logements sociaux, à la mise sur pied de conseils de quartiers, au contrôle des dépenses des élus, etc.

4) Les conflits liés à la sécurité, à la protection et préservation des logements, biens ou services urbains d'un territoire défini (très souvent les quartiers), contre des menaces sociales ou physiques (Pickvance, 1985).

Ces menaces sont nombreuses et sont jugées sérieuses par les protagonistes. Elles concernent le redéveloppement urbain, telle la rénovation qui déloge, l'arrêt de certains services tels les services de transport en commun, la pollution de toutes sortes, la prostitution, la délinquance, etc.

5) Les conflits liés à la protection ou à la reconnaissance de l'identité politique ou culturelle (Castells, 1983; Wekerle et Peake, 1996).

Cette catégorie inclut les luttes menées autour de l'organisation des communautés gaies, de la protection linguistique, du racisme, de l'ostracisme; les luttes qui concernent le droit à l'avortement ou contre la violence faite aux femmes, etc.

6) Et enfin, les conflits liés à la localisation d'équipements, de logements, de biens ou de services urbains.

Plusieurs chercheurs ont étudié ce type de conflits en détails (Janelle et Millward, 1976; Janelle, 1977; Ley et Mercer, 1980; Cox et Johnston, 1982; Côté, 1991 et 1993; Villeneuve et Côté, 1994). En fait, la notion de "conflit de localisation" semble avoir été utilisée pour décrire de nombreux processus spatiaux qui se produisaient en milieu urbain. Ce type de conflit concerne la localisation spécifique d'un équipement, que celui-ci soit considéré comme une nuisance (par exemple un incinérateur) ou comme un agrément (par exemple un parc).

(Source : TRUDELLE, Catherine. (2003). "Au-delà des mouvements sociaux : une typologie relationnelle des conflits urbains". Cahiers de géographie du Québec, 47 (131) : 223-242.

 _____________________________________________________________________________
Sources tirées de Trudelle (2003)

CASTELLS, M. (1983) The City and the Grassroots: A Cross-Cultural Theory of Urban Social Movements. Berkeley, University of California Press.

CÔTÉ, G. (1991) Les conflits de localisation à Québec entre 1965 et 1989. Québec, Université Laval, Département de géographie, Mémoire de baccalauréat non publié.

CÔTÉ, G. (1993) Esquisse d'une géographie des conflits de localisation dans la région métropolitaine de Québec, Université Laval, Département d'aménagement, Essai de maîtrise non publié.

COX, K.R. et JOHNSTON, R.J. (1982) Conflicts, Politics and the Urban Scene: A Conceptual Framework. Dans K.R. Cox et R.J. Johnston (dir.) Conflicts, Politics and the Urban Scene. New York, St. Martin's Press, pp.1-19.

JANELLE, D.G. (1977) Structural Dimensions in the Geography of Locational Conflicts. Le géographe canadien, 21 (4) : 311-328.

JANELLE, D.G. et MILLWARD, H.A. (1976) Locational Conflicts Patterns and Urban Ecological Structure. Tijdschrift voor Economish en Sociale Geografie, 67 (2) : 102-113.

LEY, D. and MERCER, J. (1980) Locational Conflict and the Politics of Consumption. Economic Geography, 56 (2) : 89-109.

PICKVANCE, C. (1985) The Rise and Fall of Urban Movements and the Role of Comparative Analysis. Environment and Planning D : Society and Space, 3 (1) : 31-54.

VILLENEUVE, P. et CÔTÉ, G. (1994) Conflits de localisation et étalement urbain : y-a-t-il un lien? Cahiers de Géographie du Québec, 38 (105) : 397-412.

WEKERLE, G. et PEAKE, L. (1996) New Social Movements and Women's Urban Activism. Dans J. Caufield et L. Peake (dir.) City Lives and City Forms: Critical Research and Canadian Urbanism, Toronto, University of Toronto Press, pp. 263-281.